SOPHIE LICATA-CARUSO

Professeur d’Arts-Plastiques à Lyon et diplômée de l’École Supérieure des Beaux-arts de Marseille en 2000, je mène actuellement un travail d’exploration de l’espace en 2 et 3 dimensions.

Sur mes dessins je travaille des techniques mixtes associant pastels à l’huile, fusains, encres, craies noires, vernis… Je m’amuse à dissocier les formes, les matières, les couleurs, les dimensions des choses représentées, puis je rétablis un lien par un jeu de lignes, de circulations, d’attaches, afin de recréer des tentions chargées en émotions.

L’hétérogénéité des matériaux utilisés sur les dessins est parallèle à celle de mes volumes : du bois, du béton, des tissus, fils de fer, cordes… Il s’agit de recréer des histoires à travers un circuit visuel mené par un fil conducteur, d’objets en objets, de matières en matières, de formes en formes…

La figuration y épouse l’abstraction.

Un parti pris où les décors ne sont pas sur scène, mais dans, entre et autour de celle-ci. Les costumes ne sont pas portés par des acteurs, mais deviennent acteurs de l’imaginaire.

La scène prend son autonomie elle devient sculpture.

Une fiction menée de toute pièce par l’indication de signes apparents rendant probable l’existence d’une histoire avec des indices troublants, porteurs de sens ou bien complètement saugrenus.

Un brin d’humour et d’ironie, une perception de l’absurdité de la place que l’on confère aux choses.

Ne dit-on pas bien souvent que « Dans ce monde on marche sur la tête. » ?